Menu

AccusĂ© d’agression sexuelle, Gilbert Rozon, PDG de Juste Pour Rire, quitte ses fonctions


Gilbert Rozon, le PDG de l’empire Juste Pour Rire connu en France pour sa participation Ă  plusieurs Ă©missions de tĂ©lĂ©vision, a annoncĂ© qu’il quittait ses fonctions après des accusations de harcèlement sexuel lancĂ©es contre lui. 

Le producteur canadien Gilbert Rozon, prĂ©sident du groupe Juste pour rire et commissaire aux cĂ©lĂ©brations du 375e anniversaire de MontrĂ©al, a annoncĂ© mercredi soir sa dĂ©mission de ces fonctions, « ébranlĂ© par des allĂ©gations » Ă  son sujet. « EbranlĂ© par les allĂ©gations me concernant, je souhaite consacrer tout mon temps Ă  faire le point. A toutes celles et ceux que j’ai pu offenser au cours de ma vie, j’en suis sincèrement dĂ©solé », a-t-il Ă©crit sur Facebook. Le grand manitou du « showbizz » quĂ©becois a aussi indiquĂ© qu’il se retirait « dès maintenant » de ses fonctions de vice-prĂ©sident de la Chambre de commerce du MontrĂ©al mĂ©tropolitain.

Il a indiquĂ© se retirer de tous les postes qu’il occupait pour ne pas « porter ombrage » Ă  ses collaborateurs et leurs familles. Son retrait survient après que l’humoriste quĂ©becois Guillaume Wagner a publiquement accusĂ© Gilbert Rozon d’ĂŞtre un « agresseur », suite Ă  des allĂ©gations de neuf femmes qui auraient Ă©tĂ© victimes du fondateur du Festival Juste pour rire.

« De graves allĂ©gations d’inconduite sexuelle »

Guillaume Wagner affirme avoir Ă©tĂ© motivĂ© dans sa sortie par les allĂ©gations d’inconduite sexuelle visant Eric Salvail, animateur-vedette Ă  la tĂ©lĂ©vision des « Recettes pompettes », publiĂ©es mercredi par le quotidien La Presse. L’humoriste a affirmĂ© avoir lui-mĂŞme Ă©tĂ© harcelĂ© par Eric Salvail. Selon Radio-Canada, Gilbert Rozon est visĂ© par une enquĂŞte de la police de MontrĂ©al pour une affaire d’agression sexuelle qui se serait produite Ă  Paris en 1994, information qu’un porte-parole n’a pas confirmĂ©e Ă  l’AFP. Le maire de MontrĂ©al, Denis Coderre, a cependant indiquĂ© sur Twitter avoir « pris connaissance (…) avec consternation et dĂ©ception (…) des graves allĂ©gations d’inconduite sexuelle qui pèsent contre Gilbert Rozon ».

A lire : « Comment Harvey Weinstein m’a agressĂ©e »

« On peut ĂŞtre troublĂ©, rĂ©voltĂ©, bouleversé » par ces allĂ©gations, mais nous devons laisser la justice faire son travail, « tout en soutenant les femmes et les hommes qui en ont parlé », a-t-il plaidĂ© en substance. Ces rĂ©vĂ©lations surviennent dans la foulĂ©e de l’affaire Harvey Weinstein, le tout-puissant producteur d’Hollywood accusĂ© de harcèlement sexuel et de viols par des dizaines d’actrices, devenu paria et suscitant un sursaut d’indignation sur les rĂ©seaux sociaux.

Toute reproduction interdite

Source

Partagez cette info