Menu

Allemagne. « Bild » publie une fausse information puis s’excuse


Après avoir publié une « fake news » relative à une série de viols qu’auraient commis des migrants à Francfort (Allemagne) le soir du Nouvel An, le quotidien allemand « Bild » a publié des excuses à ses lecteurs. La police locale a mené l’enquête et découvert qu’aucun des crimes décrits n’avaient été commis.

Le quotidien Bild a exprimé des excuses sur son site internet, après avoir relayé le 6 février dernier une information inventée de toutes pièces. Piégé par une « fake news », le tabloid allemand avait indiqué qu’une série de viols avaient été commis lors du Nouvel An par des migrants à Francfort (Alemagne).

Une enquête en interne

Le titre de l’article, « 37 jours après le Nouvel An, les victimes brisent le silence – agressions sexuelles de masse rue Frebgass », évoquait pourtant un véritable drame. Les journalistes citaient même un restaurateur et une femme de 27 ans, qui racontaient les scènes de chaos auxquelles ils avaient assisté la nuit de la Saint-Sylvestre, indique France Info. Mais tout comme l’information, ces témoins n’étaient pas fiables. 

Après enquête, la police de Francfort a conclu que « les réfugiés n'(avaient) commis aucune agression sexuelle rue Frebgass le jour de l’An. Les accusations sont fausses ». Bild s’est donc officiellement excusé auprès de ses lecteurs « pour ne pas avoir retranscrit la vérité des faits et pour les fausses allégations à l’encontre des personnes concernées ». Le média allemand a lancé des investigations internes pour déterminer les circonstances de publication de cet article qui « ne correspondait en rien aux standards journalistiques du Bild »

Source

Partagez cette info