Menu

Deux hommes mis en examen après l’agression de policiers à Aulnay


Des policiers. (Illustration)

Des policiers. (Illustration) — A. GELEBART / 20 MINUTES

  • Le contrôle de police a eu lieu dans la cité des 3.000.
  • Le lancer de balles a été utilisé contre la voiture des policiers.

Deux jeunes hommes de 18 et 19 ans ont été mis en examen suite à un contrôle d’identité qui a dégénéré. Le 17 août, à
Aulnay-sous-bois (Seine-Saint-Denis) dans la cité des 3.000, les suspects auraient volé aux policiers un lanceur de balle de défense (LBD40) et un pistolet à impulsion électrique de type taser. Une personne avait tiré une fois avec le LBD40 contre la voiture des policiers. Le taser a été retrouvé dimanche.

Le parquet avait requis leur placement en détention provisoire

Les deux hommes ont été mis en examen, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Bobigny, pour « violences en réunion et violences avec arme sur personne dépositaire de l’autorité publique ayant occasionné une interruption totale de travail (ITT) inférieure à huit jours, vol avec violences en réunion et dégradation de bien d’utilité publique ».

>> A lire aussi: Un lance-roquettes, des explosifs et des kilos de cannabis saisis dans une cité

Ils ont ensuite été placés sous contrôle judiciaire. Le parquet avait requis leur placement en détention provisoire.

Fin février, cette même cité des 3.000 avait été le théâtre de l’arrestation brutale de Théo, 22 ans, pour laquelle un policier est mis en examen pour viol au moyen d’une matraque. Cette affaire, qui a connu un grand retentissement, avait donné lieu à plusieurs nuits de violences urbaines.

Source

Partagez cette info