Menu

Faits divers | Ados tabassées et violées : elle était « défigurée », « couverte de sang »


Après le viol et l’agression sauvage qu’ont vécus deux jeunes filles de 14 ans et 16 ans à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales), lundi dernier, celui qui a porté secours à la première jeune fille témoigne.

Il s’agit d’un homme de 51 ans qui se trouvait sur les lieux ce jour-là alors qu’il rentrait chez lui après avoir aidé une amie qu’il venait de dépanner, et qui le suivait.

«J’aperçois une gamine en train de gesticuler sur le trottoir devant [un restaurant]. Au premier coup d’œil, je ne savais pas ce qui se passait, mais en la voyant couverte de sang, j’ai tout de suite senti que c’était très grave, témoigne le quinquagénaire à L’Indépendant. Je descends de ma voiture, elle était défigurée, on ne voyait plus son œil, son nez, c’était impressionnant. Je l’ai rassuré, elle semblait ne plus ressentir la douleur, elle m’a demandé de me dépêcher, de sauver sa copine qui était en train de se faire battre à mort. Vu l’état dans lequel elle était, je me suis dit que ce devait être pire. Elle m’a aussi décrit ses agresseurs, puis mon amie l’a réconfortée».

Les agresseurs sur le bord de la route

Policiers et gendarmerie sont alertés. Le témoin a décidé de partir à la recherche de la seconde jeune fille.

Sur la route, il ne la voit pas mais tombe sur deux hommes, et comprend qu’il s’agit des deux agresseurs.

Il décide de ne pas intervenir et de prévenir les autorités, qui parviennent à les arrêter.

L’un des agresseurs venait de sortir de prison

Finalement, la seconde jeune fille est retrouvée dans un fossé. Elle aussi a été violée, battue et laissée pour morte.

L’enquête a dévoilé que les deux agresseurs sont des frères âgés de 14 et 26 ans. Le plus âgé était sorti de prison le jour même.

Ils ont été mis en examen et écroués pour violences et viol sur mineur et sur mineur de 15 ans.

Source

Partagez cette info