Menu

Faits divers | La Répara-Auriples : l’assassin présumé, 84 ans, de retour sur la scène de crime


C’était le 8 septembre 2016. Devant la porte d’une bâtisse en pierres, à l’écart du centre du village de La Répara-Auriples, un homme de 62 ans, locataire de l’habitation, était retrouvé mort. Atteint de trois balles. Deux dans la tête, une troisième dans le ventre.

Dans la soirée, les enquêteurs de la brigade de recherches de Crest et de la section de recherches de Grenoble interpellaient un suspect avant de le placer en garde à vue. Un homme de 84 ans, le propriétaire des lieux, qui aurait reconnu les faits, et évoqué un contentieux ancien les opposant. Lors de la perquisition à son domicile, les enquêteurs avaient également découvert une carabine de calibre 22 LR. Quarante-huit plus tard, l’octogénaire était mis en examen pour assassinat et placé en détention provisoire.

La reconstitution judiciaire a duré plus de trois heures

Mardi, dès 14 heures, l’octogénaire, après avoir été extrait de sa cellule de la maison d’arrêt de Lyon-Corbas, a participé à la reconstitution judiciaire menée par le juge d’instruction valentinois en charge de l’affaire. Une reconstitution qui aura duré plus de trois heures.

Selon Me Serge Almodovar, avocat de la sœur et de la dernière compagne de la victime : « Le mis en cause n’a toujours aucune empathie, ni une quelconque expression de regrets. Par ailleurs, des zones d’ombre persistent sur les circonstances des tirs ».

Alors que l’instruction se poursuit, l’octogénaire encourt, pour assassinat, la réclusion criminelle à perpétuité.


Par T.Z. |
Publié le 12/10/2017 à 06:08

|Mis à jour il y a environ 1 heures
|

Source

Partagez cette info