Menu

Nantes. Agression à Du Chaffault : subornation de témoin possible


La petite amie de l’un des suspects est soupçonnée d’avoir appelé l’une des deux victimes pour lui faire changer son témoignage. Elle sera jugée en septembre à Nantes.

Nouvel élément dans l’affaire de l’agression en réunion des deux adolescents de 18 ans et 16 ans, au soir du second tour de la présidentielle, le 7 mai dernier, près de l’arrêt de tramway Du Chaffault, à Nantes. Une étudiante en droit âgée d’une vingtaine d’années a été déférée au tribunal de Nantes, mercredi, pour subornation de témoin.

Il s’agit de la petite amie de l’un des quatre suspects mis en examen et placés en détention provisoire pour violences en réunion, susceptibles d’entraîner une infirmité permanente pour l’une des victimes.

Fin juin, après leur interpellation, elle aurait eu une conversation téléphonique avec l’adolescent de 18 ans, alors hospitalisé. Elle aurait tenté de lui faire changer son témoignage en l’intimidant.

Elle risque jusqu’à trois ans de prison et 45 000 € d’amende. Elle sera jugée le 21 septembre prochain.

Source

Partagez cette info