Menu

Renan St-Juste accusé d’agression sexuelle


Le boxeur à la retraite Renan St-Juste a été accusé d’agression sexuelle, mercredi.

St-Juste, 45 ans, a brièvement comparu en matinée, au palais de justice de Joliette. Les faits reprochés à l’accusé se seraient déroulés le 30 novembre dernier à Repentigny.

Aucun plaidoyer n’a été enregistré lors de la brève audience. Renan St-Juste était présent en cour et était aussi représenté par son avocate, Me Myriam Moussignac.

«Nous ne voulons faire aucun commentaire pour le moment. La Couronne nous a remis la preuve et nous allons l’étudier attentivement avant de prendre position dans le dossier», a affirmé Me Moussignac, à sa sortie du tribunal.

La cause a été remise au 20 juin prochain. Le Service de police de Repentigny n’a pas voulu donner des détails sur les circonstances de cette affaire. Il a été impossible de parler à la procureure des poursuites criminelles et pénales dans ce dossier.

S’il est reconnu coupable, Renan St-Juste risque une peine minimale de six mois de prison et d’une peine maximale de 18 mois, puisque l’accusation a été portée par voie sommaire.

Retraité depuis peu

Il y a quelques semaines à peine, St-Juste a annoncé sa retraite comme boxeur professionnel. Son dernier combat a eu lieu le 30 janvier 2016, au Centre Bell, alors qu’il s’était incliné par décision unanime, contre Francis Lafrenière, dans un combat pour la ceinture internationale des mi-moyens de l’IBF.

En carrière, il a compilé une fiche 26 victoires, dont 18 K.0., cinq défaites et un verdict nul. Il a notamment été champion des mi-moyens WBC Continental Americas, WBA-NBA ainsi que super mi-moyens WBO-NABO.

 

Source

Partagez cette info