Menu

Un ancien professeur accusé d’agression sexuelle


Un enseignant à la retraite de Dolbeau-Mistassini se retrouve dans la mire de la justice.

Alain Lalancette fait face à de sérieuses accusations, dont agression sexuelle, impliquant un de ses anciens étudiants.

Les faits allégués remonteraient au 15 avril 2016 entre Alain Lalancette, alors âgé de 59 ans, et l’un de ses anciens étudiants de l’éducation aux adultes. Les accusations portées contre l’ancien professeur sont accablantes.

Les chefs sont d’agression sexuelle, voies de fait graves, voies de fait causant lésion, négligence criminelle causant des lésions par le feu.

Selon la mise en accusation, Lalancette aurait mis le feu à la chemise que portait le plaignant, lui occasionnant ainsi des brûlures, et toujours selon la dénonciation, «lui offrant des soins inappropriés vu son état de santé».

Une nouvelle accusation a découlé de l’enquête préliminaire: trafic de stupéfiants, toujours en relation avec les mêmes événements. Cette enquête préliminaire s’est déroulée sous une ordonnance de non-publication à la fin du mois de mai.

La date du procès sera fixée le 21 août prochain. L’accusé, aujourd’hui âgé de 60 ans, entend présenter une défense.

Alain Lalancette avait entrepris les démarches pour accéder à la retraite, avant son arrestation d’avril 2016.

Il n’a plus enseigné depuis, puisque la commission scolaire l’a suspendu sans solde dès la procédure criminelle enclenchée. Sa retraite a été confirmée en septembre dernier.

Source

Partagez cette info