Menu

un rodéo de 300 motos ou les dommages d’un hommage


Le fait divers est presque passé inaperçu et pourtant, il y avait de quoi le remarquer. 300 deux roues motorisées qui font du rodéo sur la N104 un dimanche après-midi de départ en vacances, ce n’est pas ce que l’on pourrait qualifier de discret. Les participants voulaient rendre hommage à une de leur connaissance décédée sur cette route le 8 avril dernier. Une initiative qui a tourné à la démonstration de force. Un hommage qui a fait des dommages.

300 ! Ce n’est un film mais bien la réalité vue sur la Francilienne en direction de Melun le dimanche 9 juillet à 14 h 30. Pendant une dizaine de kilomètres, des deux roues motorisées dont la plupart sans plaques d’immatriculation se sont approprié littéralement une portion de la N104. L’équipée sauvage venait de Grigny et s’était arrêtée à hauteur de Corbeil-Essonnes.

Les intéressés ont imposé par le nombre leur loi, y compris aux forces de l’ordre, impuissantes devant la masse empêtrée dans le trafic dense. La mise en des autres usagers de cette route très fréquentée en ce week-end de départs en vacances était d’actualité.

Les acteurs ont donc été escortés pour qu’ils regagnent leur domicile en toute sécurité. Et pour éviter tout débordement, leur susceptibilité n’a pas été éprouvée puisque la police n’a procédé à aucune interpellation ni à aucune verbalisation.

Source

Partagez cette info